Séjour au Myanmar, c’est l’heure du bilan !

Après avoir passé 26 jours au Myanmar, il est temps de vous partager notre itinéraire, nos ressentis mais aussi nos avis sur les hébergements choisis, quelques bons plans restos et pour finir un point sur le budget de ce séjour. 

Nous espérons que ce bilan pourra aider certains à préparer leur voyage dans ce beau pays encore méconnu.

Itinéraire: 

Le Myanmar est en superficie un peu plus étendu que la France, mais, surtout, ce qui doit être pris en compte pour préparer son voyage c’est le mauvais état des routes et la vétusté des transports. Les déplacements sont longs voire très longs. Pour vous donner une idée il nous aura fallu plus de 3h pour parcourir les 90km qui séparent Myawaddy à Hpa An (en taxi collectif) et pas moins de 11h de train pour rallier la ville de Hsi Paw à Mandalay située à 220km l’une de l’autre.

Nous sommes arrivés au Myanmar par la frontière terrestre avec la Thaïlande à Mae Sot (côté thaï) et Myawaddy côté birman. Cette frontière se passe rapidement et facilement (prix du e visa: 50€), peu de voyageurs l’empruntent. Arrivés à Myawaddy, il suffit de négocier un taxi collectif pour se rendre à Hpa An.

J1 à J4: découverte de la petite ville de Hpa An (marchés, quartiers) et surtout de ses environs avec la campagne, les villages traditionnels, les monts karstiques et les grottes sanctuaires dédiées à Bouddha. (Voir le détail dans l’article de blog sur notre séjour à Hpa An).

Nous avons loué un scooter (8000 Kyats la journée soit 4,70€)

Puis bus de nuit pour Kalaw (23000 kyats soit 13€).

J5 et J6: découverte de la ville de Kalaw avec quelques temples et, dans la région, visite de la grotte de Pindaya, grotte aux 8000 bouddhas, ainsi qu’un atelier de fabrication d’ombrelles en papier (à base de feuilles de mûrier). On a effectué ces visites avec un chauffeur pour la journée (35000 Kyats soit 20€)

J7 à J9: trek avec le guide francophone Saï ( page facebook « je suis Saï ») et 4 jeunes belges adorables. Voir le détail dans l’article de blog dédié.

J9 à J13: séjour dans la région du lac Inle à Nyaung Shwe, au programme: récupérer du trek, ben oui quand même… puis une journée ( de 8h à 19h) en barque avec nos amis belges ( 5000 kyats par personne soit moins de 3€). On est passés par notre guesthouse pour réserver cette journée et nous ne l’avons pas regretté, le guide s’est adapté à nos demandes, nous avons découvert un atelier de tissage à base de fibres de lotus, une fabrique artisanale de bijoux en argent, des villages et des jardins flottants, des temples magnifiques (Shwe Indein Pagoda, Hpaung Daw U Pagoda). La vie sur le fleuve est vraiment riche en découvertes, les paysages sont magnifiques, on a passé une très belle journée. 

Pendant notre séjour au bord du lac nous avons emprunté des vélos à notre guesthouse pour aller jusqu’au village de Main Thaung avec son joli pont de bois (beaucoup plus petit que l’U Bein bridge mais tout aussi beau).

Puis bus de nuit pour Hsi Paw ( 16000 Kyats soit environ 10€)

J14 et J15: Visite de la petite ville de Hsi Paw, de ses marchés et alentours, nous avons loué un scooter. Cette ville peu fréquentée des touristes est surtout connue comme point de départ de treks mais il fait vraiment très chaud et notre motivation a fondu au soleil. 

J16: Journée train pour nous rendre à Mandalay, 12h!!!! Expérience très intéressante. L’ambiance très populaire et conviviale restera gravé dans nos mémoires.

J17 et J18: Découverte de Mandalay en scooter, de son palais royal, ses nombreux temples et notamment celui de Mandalay Hill le Su Taung Pyae Pagoda. Nous passons par les services d’un chauffeur pour découvrir les merveilles des cités historiques de Mingun, Inwa, Sagaing et le célèbre pont en teck, U Bein Bridge.

J19 à J21: départ pour Bagan en bus (9000 Kyats soit environ 6€) et découverte de ce site aux incroyables temples, stupas.

On prend un bus de nuit pour nous rendre à Yangoon ( 25000 kyats soit environ 15€)

J22 et J23: Visite de la ville de Yangoon, le quartier chinois et surtout découverte du majestueux temple Shwegadon qui à lui seul justifie une escale dans la ville.

Puis nous prenons un bus pour revenir sur Hpa An (9000 kyats soit environ 6€)

J24 à J26: retour au point de départ, la boucle est bouclée!!! Et on prend encore beaucoup de plaisir à parcourir cette campagne paisible et pleine de charme.

Pour finir, nous reprenons un taxi collectif jusqu’à la frontière thaïlandaise.

Nous avons vraiment apprécié notre séjour au Myanmar, nous avons choisi un itinéraire assez classique mais nous savons d’ores et déjà que nous y retournerons pour y découvrir d’autres régions. Au moment de notre séjour, certaines régions n’étaient pas inaccessibles en raison de conflits dans le pays. Le Myanmar nous a séduit par ses paysages et sa richesse culturelle mais également par l’accueil de ses habitants, toujours bienveillants et heureux de nous voir découvrir leur pays.

Pour nous déplacer en toute autonomie nous avons opté, dès que possible, pour la location d’un  scooter ( généralement à 8000 Kyats par jour soit environ 5€), à Bagan il est possible de louer des scooters électriques. A Yangoon et à Mandalay, nous avons aussi utilisé l’application Grab (équivalent de Uber en Asie).

Le point noir de notre voyage au Myanmar c’est l’envahissement de déchets plastiques  que ce soit dans les villes comme à la campagne et même aux abords des temples. 

Nos hébergements:

Hpa An: Thanlwin Pyar Guesthouse. L’emplacement est super, l’accueil est très chaleureux et les chambres sont correctes, le petit déjeuner est moyen mais copieux. On est passés par eux pour louer notre scooter.

Kalaw: Naturland 2. C’est un petit hotel, un peu trop excentré de la ville selon nous, le personnel est très agréable, les petits déjeuners sont corrects et on y mange très bien. La chambre est confortable.

Lac Inle à Nyaung Shwe: Zwagi Guesthouse. Petite guesthouse familiale très sympa, ils prêtent des vélos, l’emplacement est très bien, les petits déjeuners sont corrects, la chambre est très agréable.

Lac Inle à Nyaung Shwe: Hotel Princess Garden, tout est parfait et la piscine est un réel bonheur compte tenu de la chaleur!

Hsi Paw: Lili Guesthouse est bien située (location de scooter juste à côté chez Smile). La guest est correcte, un peu sommaire, l’accueil est discret.

Mandalay: Hotel Royal Yadanarbon, bon il n’a de royal que le nom mais bon…. le personnel est attentionné, de bon conseil, l’emplacement n’est pas top, la chambre est correcte.

Bagan: Hotel Lotus Garden. Il est un peu excentré mais la présence de la piscine et son prix en font un hébergement au top! Le personnel est agréable, de bon conseil. La chambre est très bien. Les petits déjeuners sont moyens, on y mange bien mais rien d’exceptionnel!

Yangoon: Hotel 9, genre d’auberge de jeunesse située dans le quartier chinois de Yangoon. Un très bon rapport qualité prix.

Quelques restos à conseiller:

Bon on ne va pas vous mentir, la gastronomie du Myanmar ne nous laissera pas un souvenir impérissable. Il est vrai que notre budget étant serré nous mangeons généralement dans des petits restos, sur des marchés ou dans des stands de rue. Au Myanmar, nos estomacs ont parfois été mis à rude épreuve. On n’a pas mal mangé mais on n’a pas trouvé la cuisine très raffinée ni très diversifié. Les manquements sanitaires nous ont parfois rebuté, nous avons trouvé les fritures parfois trop grasses.

On a quand même retenu quelques bonnes adresses:

A Hpa An nous avons bien mangé au Night Market qui se tient tous les soirs près du lac, au Mya Kan Thar food center et au Véranda youth communauty coffee ( restaurant d’application qui oeuvre dans l’insertion de jeunes en difficulté).

Dans la région de Kalaw, nous avons apprécié le repas du Green tea près de Pindaya.

Nous avons bien mangé chez les habitants pendant le trek (cuisine saine, cuite au feu de bois)

Au lac Inle: le Sin Yaw, le Green chill, Thanaka Garden.

A Hsi Paw:  le Yuan Mr Shake ( les jus de fruits frais sont à tomber!), Chez Mr Wok ( super cadre au bord de la rivière).

Mandalay: Le Shwe Khaing BBQ.

Yangoon: Le Oishii Sushi ( resto japonais).

Côté budget ça donne quoi?

Nous avons quitté le pays après 26 jours de découvertes et avons dépensé 991,79€ à deux soit 38,14 par jour soit une moyenne de 19,07€ par personne. 

 Nous avons pris 3 fois des bus de nuit ce qui réduit un peu le budget hébergement.

3 jours de trek entre Kalaw et le lac Inle:

Nous sommes arrivés à Kalaw en bus de nuit depuis Hpa An (23000 kyats par personne soit environ 13€), on est en altitude et la température ici est plus agréable. Nous passons 2 jours dans cette petite ville de l’état de Shan et ses environs, notamment à  Pindaya et son immense grotte sanctuaire qui abrite plus de 8000 bouddhas, lieu de pèlerinage très fréquenté par les birmans.

Nous visitons un atelier artisanal de fabrication d’ombrelles en papier ( à base de feuilles de murier) et surtout nous faisons la connaissance de Saï, le guide francophone qui nous accompagnera pour nos 3 jours de marche jusqu’au lac Inle. Nous avons découvert Saï grâce au groupe facebook birmanie/myanmar<forum>votre prochaine découverte dont il est l’administrateur. Il est guide francophone, il a également une page facebook intitulée: « je suis sai »

Dès le lendemain, nous rencontrons les deux autres couples qui nous accompagnerons durant le trek et nous démarrons cette première journée par la visite du marché de Kalaw, les villageois de la région viennent y vendre leurs fruits, légumes, la viande etc… 

Puis, nous quittons la ville par un sentier à travers la forêt, nous sommes en avril, il fait très chaud, la végétation est plutôt sèche. Durant ces trois jours nous alternerons entre petites forêts, plaines arides et rizières ( ce n’est pas encore la saison ), le sol est poussiéreux parfois. Malgré la sécheresse nous apprécions beaucoup les paysages. Nous passons par de petits villages où les habitants s’affairent au travaux agricoles, on croise des buffles gardés par des enfants.

 Ici les grandes vacances scolaires ont démarré, elles dureront trois mois. Le festival Thingyian (fête de l’eau) bât son plein mais ici l’eau est précieuse et donc pas d’arrosage. Cette fête dure quatre jours et marque le nouvel an dans le pays. Les birmans se lancent de l’eau, lavent ainsi leurs pêchés, purifient les rues des esprits malins et se souhaitent paix et prospérité. 

Ces trois jours de marche dans cette campagne sont aussi l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la vie dans les villages et de rencontrer des habitants avec leur mode de vie, leur habitat etc….

Ici les journées sont rythmées par les tâches domestiques et les travaux agricoles, la vie est simple, le confort est sommaire, on se lave à l’extérieur, au réservoir d’eau pour certains, les repas cuisent au feu de bois. La cuisine est simple, saine et vraiment bonne.

Au terme de nos cinquante kilomètres de marche nous arrivons près du lac Inle, nous payons un droit d’entrée de 15 000 Kyats chacun ( soit environ 9€). Puis, c’est en barque que nous rejoignons la petite ville de  Nyaung Shwe où se trouve notre guesthouse.

Nous avons passé trois jours vraiment très agréables, Saï est un jeune guide très professionnel et bienveillant. Nous garderons également un très bon souvenir de nos « compagnons d’aventures » Axelle, Loïc , Alison et Jeoffrey.

De la Thaïlande au Myanmar, notre passage de frontière terrestre et nos 3 nuits à Hpa An:

Nous quittons Bangkok pour le Myanmar; nous avons choisi de passer la frontière par voie terrestre avant tout pour des raisons écologiques mais également économiques.

Nous prenons un bus (6,5 baths soit 0,18€ chacun) pour nous rendre à la gare routière de Mo Chit, quartier de Bangkok situé dans le nord de la ville. C’est samedi et le trafic est dense, à la gare c’est l’effervescence, les fêtes du nouvel an ( Songkran) approchent et les déplacements sont importants, on a d’ailleurs failli ne pas trouver de places de bus mais après avoir arpenté les différents guichets qui proposent des tickets pour la frontière birmane nous parvenons à nous en procurer. ( guichets: 21,23,25,33 et 35).

Vers 19h nous embarquons pour 9h de bus environ (580 baths soit 16€ chacun). Arrivés à Mae Sot, nous descendons et c’est en tuktuk que nous finissons le trajet jusqu’ au poste frontière (200 baths soit 5,5€ pour nous deux), où nous attendons jusqu’à 5h30 que le poste s’ouvre. Nous découvrons des centaines de thaïs et birmans qui comme nous attendent, et nous sommes 7 voyageurs étrangers. Une fois les formalités passées nous embarquons à 6 dans un taxi collectif avec Mr Beauty (je pense que c’est un pseudo) mais c’est ainsi qu’il se présente. Après négociations c’est pour 15000 Kyats par personne ( soit 8,80€) que nous effectuons les 3 heures de route (défoncée) jusqu’à notre première étape Hpa An.

La petite ville de Hpa An est réputée pour ses grottes sanctuaires, ses rochers karstiques, ses temples et monastères. Comme nous aimons prendre notre temps pour découvrir et observer la vie locale, nous avons choisi d’y rester 4 jours. 

En ce mois d’avril il fait très chaud et sec. Le pays, comme son voisin thaïlandais se prépare à fêter son nouvel an ( Thingyan). 

Nous louons un scooter avec notre guesthouse et visitons les différents temples et grottes des alentours. Nous pensions au départ louer des vélos mais les sites sont trop éloignés les uns des autres et de toute façon avec cette chaleur ….impossible.

Nous commençons par Kaw Ka Taung, une petite grotte avec une cavité au fond à laquelle on accède à quatre pattes.

Puis nous nous rendons à la grotte de Saddan (1000 kyats/ 0,60€) grandiose avec son temple majestueux et ses vastes galeries au bout desquelles nous finissons la visite, en barque.

Pour nous rafraîchir un peu, nous poursuivons vers Yae Ta Khon où une sorte de piscine a été aménagée pour le plus grand plaisir des jeunes birmans, je respecte les traditions locales et c’est toute habillée que je savoure ce moment de fraîcheur. Les jeunes filles se baignent avec leurs sarong et corsages colorés, certains garçons sont torse nu. Sur le site, en dehors de la saison sèche on peut y voir une cascade.

Notre journée se poursuit par la découverte du site de Kyauk Ka Lat avec son singulier monastère érigé sur un piton rocheux au milieux d’un lac (donation libre aux moines).

Nous terminons cette journée à la grotte historique de Kawgun (3000 kyats/1,80€), dont les parois sont parsemées de milliers de petites statuettes de bouddhas d’argile. Ce sanctuaire date du VII ème siècle.

Nous ne sommes pas allés à la grotte aux chauves souris ( envolées à la tombée de la nuit) car en ce moment les femelles sont en gestation et ne s’envolent pas ( ce qui m’arrange assez à vrai dire).

Cette journée nous a permis de découvrir également la campagne environnante avec ses vastes rizières (sèches actuellement) et ses villages aux maisons en bois sur pilotis…

Le lendemain, nous avons mis le réveil à sonner très tôt pour faire la randonnée jusqu’au Monastère du Mont Zwekabin, il fait très chaud et il vaut mieux marcher le plus possible avant le lever du soleil. Il y a 2 accès possibles: un par le jardin Lumbini (près de la piscine de Yae Ta Khon) et l’autre plus court mais plus raide au nord du mont. Nous découvrirons en chemin que nous sommes sur ce dernier…. mes cuisses s’en souviennent! Au sommet, la vue est à couper le souffle sur toute la région de Hpa An, une stupa trône au centre du monastère. Après une petite pause et un petit bol de noddles, nous voilà repartis pour redescendre les quelques 3741 marches… il est 10 h et le soleil brûle, nous croisons quelques singes assez agressifs ( ils cherchent à récupérer de la nourriture). Le bémol de cette marche est d’ailleurs l’invasion de déchets plastiques en tout genre qui jonchent le sol. Il y a bien quelques panneaux qui indiquent de ramener ses déchets mais…. 

Le dernier jour, nous décidons de découvrir Hpa An au petit matin, nous aimons découvrir l’animation de cette petite ville avec ses marchands ambulants, ses femmes qui transportent leur panier chargé de fleurs, de fruits et légumes sur leur tête. 

Le marché est un lieu que nous apprécions particulièrement avec son mélange de fruits, légumes, d’épices et de poissons séchés….

Une balade le long de la rivière au coucher du soleil jusqu’au marché de nuit font également partis des belles découvertes à Hpa An. C’est d’ailleurs sur ce marché que nous avons mangé tous les soirs, des repas simples mais bons et variés, pour des sommes vraiment dérisoires ( de 500 à 2000 kyats par personne/ de 0,30€ à 1,20€)

Nous avons également mangé dans deux petit boui-boui en ville: un est situé en face de l’Hotel Parami et l’autre face de la Pagode They Tha Man Aung ( le Shew ma gyi restaurant).

Notre Guesthouse à Hpa An: Than Lwin Pyar Guesthouse (sur Booking): elle est très bien située, le personnel est adorable et de bon conseil, le petit déjeuner est copieux et correct ( inclu dans le prix de la chambre) . La chambre double est entre 14 et 17€. (Grandes chambres avec salle de bain privée).