Notre trousse de toilette (presque) zéro déchet, bio, simple et efficace.

Quand on part en voyage et, qui plus est, sur du long terme, inutile de vous dire qu’il est important de penser au volume, au poids et à l’efficacité du contenu de son sac à dos. Eh oui, pas de place pour le produit « au cas où »

Alors comme la trousse de toilette est un indispensable, j’ai pris soin de la constituer  pour qu’elle réponde au mieux à nos besoins et soit en accord avec nos valeurs.

 Ainsi je souhaitais:

– Utiliser des produits et des accessoires ayant déjà fait leurs preuves dans notre quotidien (pratiques, efficaces, qui conviennent à notre peau….)

– Privilégier des produits naturels, bio et si possible sans emballage.

– Emporter des produits fabriqués  ou au moins commercialisés localement à la Réunion.

– Privilégier les articles multi fonction et utilisables pour nous deux afin d’avoir une seule trousse de toilette, la plus minimaliste et donc légère, possible.

– Allier soin et bien-être, alors oui certains trouveront cela  futile mais quand on voyage longtemps et en mode backpacker , la simple douche parfumée, le shampoing soyeux ou la crème hydratante vous procure des sensations dignes des plus grands spa de luxe…bon ok j’exagère un peu, mais l’important c’est d’y croire…

Alors pour répondre à toutes ces exigences, je vous présente nos indispensables:

Le savon du Dr Bronner’s: un bon savon pur végétal à l’ancienne, il est certifié commerce équitable et  fabriqué à base d’huiles biologiques. Il présente un énorme avantage pour le voyage: il fait tout! On peut se laver le visage, le corps, les cheveux, les dents, le linge. Il peut remplacer un déodorant, bref c’est le couteau suisse de la cosmétique naturelle! Il se consume très lentement et ça c’est top. Par contre il n’est pas du tout fabriqué en France mais aux Etats Unis. (Acheté à la Pharmacie les Alizés à St Gilles les Hauts, Réunion)

Le savon de Marseille à base d’huile d’olive de la savonnerie Le Sérail, authentique contrairement à d’autres savons dit «  de Marseille » bourrés de composants chimiques et parfois fabriqués en Chine, oui oui je vous assure.  Il va nous servir pour la toilette parfois mais surtout pour nos lessives à la main #lequotidiendubackpacker.

Le shampoing solide bio de la marque locale Ti Soap Péi acheté au magasin Mamz’elle Bio à St Paul, Réunion. (Modèle cheveux Gayar pour tout type de cheveux).

Le déodorant solide naturel de la marque locale Mon Ti Savon, acheté chez Mamz’elle Bio à St Paul, il sent bon la menthe poivrée, il est très efficace.

Le dentifrice à l’argile de la marque Carré Nat fabriqué dans le Lot et acheté au magasin Mamz’elle Bio, toujours. (Je n’ai pas encore trouvé d’alternative sans emballage qui me convenait).

Les brosses à dents de la marque Bioseptyl fabriquées à base de composants naturels (liège et algues) et dont on change uniquement les têtes (en plastique recyclé) je les ai acheté au magasin bio La Vie Saine.

Du fil dentaire acheté en pharmacie.

Du beurre de Karité acheté en vrac au magasin Wake Up à St Gilles les bains, pour hydrater et nourrir: les pointes de cheveux, les lèvres, les pieds, les mains, le visage il peut également être utile en protection solaire, en soin après rasage, en massage et j’en passe…

L’huile de coco bio de la marque Run’Essence fabriquée à la Réunion et commercialisée par le magasin Case Nature à l’Eperon, elle peut servir pour hydrater et nourrir la peau ou comme dentifrice. Je vais surtout l’utiliser comme démaquillant et en soin cheveux.

Le spray solaire bio de la marque Les Laboratoires de Biarritz, indice 50+, il est sans conservateur ni parfum et présente l’avantage de ne pas être polluant pour les fonds marins. Je l’achète au magasin Mamz’elle Bio.

La crème jour et nuit de la marque bio Avril. Elle n’était pas indispensable au vu des produits hydratants et nourrissants que j’emporte déjà mais elle m’accompagnera toute seule parfois (treks…) dans mon petit sac à dos. Et puis son parfum est tellement agréable….

Un petit parfum roll-on de la marque bio Acorelle acheté chez Mamz’elle Bio à St Paul. C’est le produit plaisir par excellence, le notre sent divinement bon la fleur de tiaré, il est tout petit et inusable.

Mon maquillage se résumera à l’utilisation de la crème solaire teintée indice 30 de la marque Les Laboratoires de Biarritz et du mascara brun de la marque bio Couleur Caramel. Je trouve également ces articles chez Mamz’elle Bio.

Une huile à barbe de la marque bio Benecos acheté au magasin bio La Vie Saine. Est ce nécessaire de  préciser que c’est pour Monsieur?

Pour compléter cette liste, il nous faut également emporter quelques accessoires bien utiles:

Un peigne en bois de la marque Body Shop.

Deux oriculis en bois pour la toilette de nos petites oreilles, bien pratiques et surtout réutilisables à l’infini. Ils sont de la marque Lamazuna et proviennent du magasin Wake Up.

Deux lingettes démaquillantes en coton. (Mamz’elle bio et Case Nature)

Le rasoir à barbe électrique Philips.  

Un ciseau à barbe accompagné de son petit peigne, de la marque française Plisson.

Mon rasoir de sureté de voyage (démontable) en inox qui me suit depuis des années mais dont je ne retrouve pas la marque. Il est parfait pour ne pas ressembler à Madame Cro-magnon (oui j’aime bien inventer des mots!)

Un coupe-ongles.

Une pince à épiler.

Voilà, l’intégralité de ces produits de soin et d’hygiène avec notre trousse de toilette à suspendre pèse 2,150kg

Nous emportons une serviette chacun, en microfibre, nous avons opté pour celle de la marque Sea To Summit. Nous prenons également un gant pour deux qui nous sera bien utile en l’absence de douche ou lorsqu’il fera très froid dans les montagnes d’Amérique du Sud et qu’on n’aura pas le courage de se laver dans des douches extérieures, ou dans la rivière. Ça sent le vécu n’est ce pas?

Il est évident que nous serons amenés à renouveler ces produits au cours de notre long périple, nous les achèterons localement et veillerons à leur composition.

VOYAGER GREEN ET LEGER, C’EST POSSIBLE!

Pourquoi j’ai décidé de me lancer dans l’écriture d’un blog de voyage ?

Quand on a annoncé aux amis, à la famille qu’on avait des projets de voyages plein le sac à dos, la même interrogation a été sur toutes les lèvres : « comment on va faire pour vous suivre ? » L’idée que je crée un blog est rapidement devenu incontournable.

Rester en lien avec les personnes que l’on aime, les amis, la famille c’est très important pour nous. Par mes récits et photos, je vais pouvoir les embarquer avec nous dans nos découvertes. Et puis imaginer ma sœur emmitouflée sous un plaid et connectée à Google Street pour nous suivre, me réjouis d’avance.

Ce blog, je l’imagine un peu comme un carnet de voyage dans lequel je pourrai raconter des histoires, insérer des photos et garder ainsi une trace indélébile de nos voyages avec de beaux souvenirs. C’est aussi un bon moyen pour nous de mémoriser, notamment, les noms de sites, des personnes rencontrées, les anecdotes car on a tous un jour dis «  mais comment il s’appelait encore ce village ? » sans pouvoir en retrouver le nom.

L’écriture d’un blog est aussi pour moi un véritable défi, une aventure dans l’aventure, car ceux qui me connaissent bien peuvent en témoigner la technologie et moi hum…comment dire….et je compte bien développer de nouvelles compétences et progresser.

Une autre raison qui me motive dans la création de ce blog de voyage, c’est de partager des bons plans, des astuces, des ressentis, des coups de cœur et ainsi aider d’autres voyageurs dans la préparation de leur voyage, comme cela a pu être le cas pour moi. Au-delà de cela il s’agit aussi de faire découvrir des pratiques culturelles ( croyances religieuses, rituels, vie sociale…) et de porter, sans jugement, un regard curieux et bienveillant sur notre planète.

L’idée du blog est également de mettre en lumière et faire découvrir, des personnes qui, par leur action, nous auront marqué, qu’il s’agissent de leur métier d’artisan, de leur qualité d’accueil dans leur hébergement ou autre, afin d’amener une humble contribution à leur développement par exemple.

Enfin, le blog de voyage permet, selon moi, de créer un lien communautaire entre voyageurs et pourquoi pas se rencontrer, tisser des lien et s’entraider.

Vous l’aurez compris le partage et la rencontre sont des valeurs importantes que je souhaite exprimer au travers de ce blog.

J’espère que ce premier billet vous aura donné envie d’embarquez avec nous dans cette aventure qui va démarrer, dans quelques jours, dans le sud de l’Inde au Tamil Nadu, puis se poursuivra au Sri Lanka. Mais mon petit doigt me dit que l’année 2019 sera sous le signe du voyage.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire, à partager cet article et à découvrir nos différents réseaux Instagram et Youtube.

«  Voyager est un triple plaisir, l’attente, l’éblouissement et le souvenir ». Ilka Chase