Bilan de notre séjour dans le Tamil Nadu: itinéraire, quelques adresses et ressentis

Nous avons séjourné 16 jours en Inde, nous avions choisi de nous déplacer en transport local, en prenant notre temps dans les étapes, alors en résumé voici notre itinéraire:

J1: Arrivée à Chennai en fin d’après midi et départ en taxi pour Mahabalipuram (1h30). Nous ne voulions pas dormir sur Chennai la première nuit, la ville n’étant pas réputée pour être agréable. Le taxi était la seule option en raison de l’heure .

J2 et J3: Découverte de Mahabalipuram et visites des différents vestiges de la dynastie des Pallavas. Nous avons dormi 3 nuits à Squirrel Nest Guesthouse, près de la plage de ce village de pêcheurs.  Madavan, le propriétaire de la guesthouse est très agréable, de bon conseil et vraiment bienveillant. Ce village a beaucoup de charme et nous l’avons vraiment apprécié.

J4: Départ en bus pour Pondichery (1h30) Nous avons passé 3 nuits dans cet ancien comptoir français à l’atmosphère si particulière. Nous avons séjourné dans une guesthouse située dans le quartier musulman, Swades guesthouse, l’emplacement est idéal pour découvrir la ville. Nous avons vraiment apprécié l’hospitalité et les bons conseils de Mujib et sa femme Fatima ainsi que leurs délicieux et copieux petits déjeuners indiens proposés.

J7: Départ en taxi pour visiter les différents temples hindouistes de Chidambaram, Gangaikondacholapuram et Darasuram. Ces sites sont éloignés les uns des autres et les visiter en transport local aurait nécessité plusieurs jours. En fin de journée notre chauffeur nous a déposé à notre hotel « le Raja »  dans la ville de Kumbakonan. Il n’y a pas de guesthouse dans cette ville qui n’est généralement qu’une étape pour visiter Darasuram, l’hotel est glauque mais bon on n’a pas le choix. (On dirait un cinéma désaffecté).

J8: Départ pour Thanjavur en bus (environ 1h), nous avons réservé une nuit dans la guesthouse Barnaba’s, l’accueil est agréable, discret, le quartier est calme, résidentiel. Nous visitons les temples, la ville ne semble pas présenter d’autres attraits particuliers.

J9: Départ en bus pour Thiruchirapalli appelée plus communément Trichy ( environ 1H30). Nous avons réservé par téléphone 3 nuits dans une guesthouse unanimement appréciée par les voyageurs ( vu sur des groupes facebook). Ce sentiment se confirme, nous occupons tout l’étage de la maison de Raja et Usha, la chambre est très grande avec un coin salon et un bureau, bien agencée et décorée. Les petits déjeuners sont excellents. Nous n’avons pas eu le plaisir de croiser Raja car il était en déplacement pour son travail, l’ayant eu au téléphone je peux dire qu’il parle parfaitement bien le français. Sa femme, Usha, nous accueille comme des membres de sa famille, elle parle très bien anglais. Elle nous a beaucoup conseillé sur les restaurants, différents sites à visiter ( les deux temples sur l’ile de Srirangam, le Rock Fort, le site des rituels de bain dans le fleuve…). Le lendemain de notre arrivée démarrait pour trois jours, un festival important au grand temple. Usha nous y  a accompagné lors d’une cérémonie nocturne impressionnante. Je recommande vraiment cet hébergement qui s’appelle Guesthouse with view (09443157667) situé à quelques centaines de mètres du grand temple. (Le couple possède une autre guesthouse plus luxueuse à 5km du temple, Tranquility Guesthouse)

J12: Départ pour la ville de Tiruvannamalai, 4h de bus (musique indienne et virages garantis), nous avons réservé un hébergement: Anurachala Ramana Home, qui s’avère être face à un grand ashram, il y a beaucoup de touristes occidentaux venus semble t il pour des séjours spirituels, il y a aussi beaucoup de pèlerins indiens venus à l’occasion de la pleine lune dans deux jours. Rapidement nous réalisons que ce lieu ne nous plait pas. Comme il y a beaucoup d’occidentaux, les restaurants proposent une cuisine à mi chemin entre l’indien et l’occidental, ce qui ne nous enchante pas. Hormis le temple et quelques artères de la ville nous n’avons pas exploré les environs. Il est possible de monter à la montagne sacrée mais nous ne l’avons pas fait. 

J14: Nous décidons de retourner à Mahabalipuram une journée et une nuit pour retrouver un peu de calme, et ce, avant de retourner à Chennai. Squirrel guesthouse n’ayant pas de chambres disponibles nous allons à coté à Little Island qui remporte la palme de la meilleure literie de notre séjour. La chambre est très bien et le propriétaire très agréable.

J15: Nous partons pour Chennai où nous avons réservé un hotel proche de l’aéroport en raison de notre départ très matinal le surlendemain. Nous avons profondément regretté de ne pas être restés à Mahabalipuam pour faire un trajet de nuit en taxi directement pour l’aéroport car nous n’avons pas du tout aimé cette ville ( impressions basées sur une journée à déambuler sur la marina et quelques quartiers). La ville est très polluée, très désorganisée et sale, aucun intérêt à s’y attarder.

J16: nous quittons le Tamil Nadu direction le Sri Lanka pour 27 jours de découvertes.

Quelques bonnes adresses de restaurants durant notre séjour:

Mahabalipuram:

Le Gecko. Le Sea Rock. Le Babu’s Café. Le Eagles Nest. Le Hemnath (pour des petits déjeuners typiquement indiens)

Pondichery:

Le Surguru (il y en a trois dans la ville). Le Café Shanti : restaurant indien plutôt chic 

Thanjavur: 

Le Vasanta Bhavan (chaîne de restaurants entièrement végétariens, on en a vu dans d’autres villes visitées), il se trouve dans le quartier de la guesthouse Le Barnaba’s.

Trichy:

Le Balaji près du grand temple

Ce voyage était pour nous le premier en Inde. Nous avions choisi cette région en raison de sa richesse culturelle et nous n’avons pas été déçu. Cette région regorge de temples et monuments hindouistes magnifiques. 

Ce séjour nous a beaucoup chamboulé sur le plan émotionnel, la misère ne laisse pas indifférent et les conditions d’existence de nombre de personnes semblent vraiment déplorables. Nous avons été surpris par l’omniprésence de déchets plastiques. Nous avons également été étonnés par le bruit incessant qui règne en maître, dans la rue, dans les transports, en particulier celui des Klaxons.

Nous retournerons en Inde un jour c’est sûr, peut être dans la région du Kérala dans le sud ouest pour découvrir d’autres aspects de cet immense pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *